Étude de notaire en Guinée


Pour devenir notaire, une longue formation académique doit être suivie. D’innombrables qualités sont attendues. Vous vous intéressez à la profession de cet expert juridique ? Il est important de vous faire savoir qu’il y a quelques formations à suivre pour devenir notaire en Guinée.

Tout savoir sur le métier de notaire

Avant d’en savoir plus sur les formations ou les études à suivre pour devenir notaire en Guinée, il est important de commencer par en savoir plus sur ce métier. Sachez donc qu’un notaire est un officier judiciaire public nommé par le garde des Sceaux. Son rôle est d’authentifier au nom de l’État des documents, des actes et des contrats. Il peut également gérer des conflits ou encore organiser la signature d’un acte. Un expert en notariat est aussi en mesure de conseiller les particuliers ainsi que les grandes entreprises. Grâce à ses nombreuses formations, il est tout à fait capable d’intervenir dans d’innombrables domaines :

  • Droit de la famille
  • Droit de l’immobilier
  • Droit de la personne
  • Droit de l’entreprise
  • Droit de la finance
  • Régimes matrimoniaux

Les études à suivre pour devenir un notaire en Guinée

Pour devenir notaire, il est important de suivre quelques études. Vous pouvez choisir la formation en fonction de vos besoins. Mais, bien avant de commencer vos formations vous devez avoir un baccalauréat. Afin de pouvoir suivre des études de notaire en Guinée, vous êtes obligé d’être un bachelier. Ensuite, vous pouvez intégrer un BTS ou une licence. Cette dernière est accessible après 3 ans d’étude. Si l’étudiant souhaite poursuivre, il peut intégrer un master en justifiant d’un bac+3. 

Il est aussi important de vous faire savoir que pour devenir notaire, l’étudiant doit suivre quelques parcours. Il doit choisir entre deux voies. Pour avoir un master de droit, il doit choisir la voie professionnelle. Et pour obtenir un master de droit notarial, il doit suivre la voie universitaire.

Opter pour la voie professionnelle 

Un étudiant peut suivre la formation par voie professionnelle s’il souhaite décrocher le diplôme de notaire. Il est tout à fait en mesure de suivre cette filière s’il a déjà obtenu un master en droit. Cette étude se prépare pendant un an. Et pour avoir le diplôme, l’étudiant est obligé d’avoir des résultats aux épreuves écrites. Il y a aussi la soutenance du rapport de stage qui est obligatoire. Il est aussi possible d’intégrer cette voie en formation initiale ou en alternance. Après une année de formation, l’étudiant doit passer un examen qui va lui permettre d’avoir le diplôme d’aptitude aux fonctions de notaire. Une fois que c’est fait, il est en mesure de commencer un stage de deux ans. Après avoir obtenu son diplôme de notaire, l’étudiant ou le stagiaire peut obtenir sa nomination auprès du Garde des Sceaux.

Choisir la voie universitaire

Pour avoir un diplôme supérieur de notariat, vous pouvez aussi suivre la filière universitaire. Mais, seulement après avoir réussi votre master en droit notarial. Le but est d’obtenir un Master 2 en droit notarial tout en poursuivant deux années de stage rémunéré. Ce stage doit être soutenu. Pour cela, il est important de réaliser une soutenance d’un rapport de stage. Le futur notaire peut ensuite avoir son Diplôme Supérieur de Notariat. Étant diplômé, le notaire assistant ou le stagiaire peut obtenir sa nomination auprès du garde des Sceaux. 

Il est aussi important de savoir que certaines personnes ayant travaillé dans le secteur notarial peuvent accéder aux métiers du notariat grâce à une formation continue. Pour cela, ces professionnels doivent suivre plus de 40 heures de formations agréées tous les deux ans.